Pour les candidats libre, maintenant les délais sont raccourcis. 1 à 2 mois d'attente pour obtenir une date de passage.

Nos tarifs sont les plus bas du marché.

Nos formules examen sont adaptés à vos besoins.

Nous sommes spécialistes du permis candidat libre.

Comment passer son permis B sans auto-école ?

Inscription à l'examen du permis

Vous devez effectuer une demande d’inscription à l’examen du permis de conduire et vous inscrire en ligne afin d’obtenir un numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé (NEPH). Pour cela, vous devez créer un compte usager sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés ici et obtenir vos identifiants.

Inscription à l'épreuve théorique (code)

Vous pouvez aussi vous inscrire en ligne pour passer l’épreuve du code dans un centre agréé par l’État. Vous devrez régler une somme de 30 € pour passer l’examen du code. Vos coordonnées bancaires vous seront demandées à la fin de la procédure d’inscription. 

Vous recevrez une convocation pour passer le code.

Inscription à l'épreuve pratique

Pour passer l’épreuve pratique, vous devez prendre contact avec le service chargé localement de l’organisation de l’épreuve pratique de l’examen (préfecture ou direction départementale des territoires). Plus d’infos ici.

Conditions à remplir par l'apprenti conducteur

Pour apprendre à conduire à titre non onéreux (en candidat libre), vous devez :

  • avoir au moins 16 ans (mais vous ne pourrez passer l’épreuve théorique de l’examen, le code, qu’à partir de 17 ans),
  • être titulaire d’un formulaire de demande de permis de conduire (cerfa 14866*01) ou d’une attestation d’inscription au permis de conduire dématérialisée,
  • être détenteur d’un livret d’apprentissage,
  • être sous la surveillance constante et directe d’un accompagnateur,
  • circuler, dans un premier temps, uniquement sur le réseau routier, puis, une fois les connaissances suffisantes acquises, sur le réseau autoroutier national. Vous devez vous renseigner auprès de votre mairie pour savoir s’il n’existe pas de zones interdites à l’apprentissage de la conduite.

Lors de l’apprentissage, vous devez toujours avoir dans le véhicule le livret et le formulaire de demande pour pouvoir les présenter en cas de contrôle routier. Il n’existe plus de modèle type de livret d’apprentissage mais celui-ci doit, dans tous les cas, contenir une partie administrative et une partie pédagogique.

Dans l’attente de la validation par les services de l’État de votre demande d’inscription, vous pouvez présenter le récépissé de dépôt de cette demande. Ce récépissé est valable 2 mois et peut être dématérialisé.

Conditions à remplir par l'accompagnateur

Votre accompagnateur doit remplir certaines conditions pour pouvoir vous accompagner dans votre apprentissage.

Posséder la catégorie de permis de conduire correspondante
Il doit être titulaire de la catégorie exigée pour la conduite du véhicule utilisé depuis au moins 5 ans sans interruption (sans annulation ou suspension du permis pendant les 5 années précédentes).
 
Gratuité
La fonction d’accompagnateur ne peut donner lieu à aucune rétribution de quelque nature que ce soit.
 
Signature de la charte de l’accompagnateur
Au moment de votre inscription à l’épreuve pratique, l’accompagnateur que vous avez choisi doit fournir un justificatif d’identité et la charte de l’accompagnateur signée par ses soins.
 

Obligations relatives au véhicule d'apprentissage

Le véhicule doit être équipé :

  • d’un dispositif de double commande de frein et d’embrayage,
  • d’un dispositif de double commande d’accélération, neutralisable lorsque le véhicule est utilisé pour les épreuves de l’examen du permis,
  • de 2 rétroviseurs intérieurs réglés pour l’élève et l’accompagnateur,
  • d’un rétroviseur latéral extérieur gauche réglé pour l’élève et de 2 rétroviseurs latéraux extérieurs droits, l’un réglé pour l’élève et l’autre pour l’accompagnateur,
  • d’un dispositif de double commande d’avertisseur sonore, de feux (position, croisement, route) et d’indicateur de changement de direction à portée immédiate de l’accompagnateur,
  • d’un panneau portant la mention “apprentissage” placé sur le toit ou de l’inscription “apprentissage” placée à l’avant et à l’arrière de façon nettement visible pour les autres usagers de la route. Le panneau doit être perpendiculaire à l’axe longitudinal du véhicule et avoir les dimensions 40 x 12 centimètres au minimum et 50 x 15 centimètres au maximum.

Le véhicule doit faire l’objet d’un contrat d’assurance couvrant les dommages pouvant résulter d’accident causés aux tiers ou aux personnes transportées.

L’attestation d’assurance doit nécessairement comporter les mentions suivantes :

  • la raison sociale de l’assureur,
  • les noms et prénoms conducteur bénéficiant de l’assurance,
  • le numéro d’immatriculation du véhicule assuré,
  • la période couverte par l’assurance,
  • le cachet et la signature du représentant de l’assureur.